FAQ

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. FAQ
Pourquoi parler de « camp » Optimum ? N’est pas une retraite ?
À qui s’adresse ce camp ?
Je ne suis pas croyant. Est-ce que le Camp Optimum est quand même fait pour moi ?
Pourquoi aurais-je besoin de faire ce camp ?
Quelle légitimité avez-vous pour enseigner sur le thème de la masculinité ?
Pourquoi parler de « camp » Optimum ? N’est pas une retraite ?

Le Camp Optimum est bien une retraite, c’est-à-dire un temps passé à l’écart pour rencontrer Dieu, faire le point sur sa vie et se convertir (transformer sa manière de vivre). Mais il ne faut pas s’attendre à trois jours de prière et de silence dans un monastère.

Est-ce que cela signifie que l’on est dans la nature, que l’on dort sous la tente et que l’on mange dans des gamelles ?

Le mot « camp » fait moins référence aux conditions d’accueil (nous dormons dans des lits et mangeons dans des assiettes), qu’à l’esprit d’aventure, de fraternité et d’exploration qui sont au cœur de cette retraite pas comme les autres.

Est-ce que ça ne fait pas un peu ado ou boy-scout ?

Ce mot n’est pas réservé aux ados qui partent camper pendant les vacances. Un homme adulte peut aussi éprouver le désir de se dépasser et de sortir de son univers quotidien, et ce quel que soit son âge. L’image qui nous a inspiré est celle du “camp de base”, du refuge où les alpinistes refont leurs forces avant de poursuivre leur ascension jusqu’au sommet

À qui s’adresse ce camp ?

Le Camp Optimum est destiné à tout homme qui veut progresser dans la découverte et l’expression de sa masculinité, en s’appuyant sur les repères solides et équilibrés qu’offre l’anthropologie catholique, avec le soutien d’autres hommes. Le camp s’adresse à tout homme majeur, quels que soient son état de vie (célibataire, en couple marié ou non, divorcé, veuf, prêtre, religieux…), son orientation sexuelle, son histoire et ses convictions.

Faut-il une condition physique particulière pour participer ? Le sport est-il obligatoire ?

Les activités sportives proposées au cours du camp ne sont pas obligatoires. Des activités moins physiques, voire non sportives, sont aussi proposées. Par ailleurs, les hommes handicapés ou à mobilité réduite peuvent parfaitement participer à l’ensemble du camp. Tout sera mis en œuvre pour qu’ils puissent prendre part aux activités physiques collectives, s’ils le désirent. Ils sont simplement invités à contacter l’équipe en amont, afin que le meilleur accueil leur soit préparé.

Quelle tranche d’âge le Camp Optimum concerne-t-il ?

Le camp s’adresse à tous les hommes majeurs, quel que soit leur âge. Si une certaine maturité donnera plus d’écho à telle ou telle thématique, chaque homme, même jeune, y trouvera immanquablement de quoi se nourrir et répondre à ses interrogations propres.

Je ne suis pas croyant. Est-ce que le Camp Optimum est quand même fait pour moi ?

Des hommes non croyants ayant participé au camp ont témoigné qu’ils s’y étaient sentis parfaitement à l’aise, et que la proposition avait été pertinente pour eux aussi. Certes, il s’agit d’une retraite explicitement catholique ; la vision et les enseignements proposés s’enracinent dans la foi et l’anthropologie de l’Église. Mais si ce point ne lui pose pas problème, n’importe quel homme peut y recevoir beaucoup, quels que soient ses croyances, ses convictions et ses choix personnels.

Ne vais-je pas être perdu au milieu d’une « bande de cathos » ?

Parce qu’il aborde le thème de l’identité sexuelle, ce camp soulève des questions qui sont universelles. Que l’on soit catholique ou non, les désirs, les joies, les combats et les blessures des hommes sont les mêmes. En outre, tout est fait au cours du camp pour qu’aucun homme ne se sente isolé ou séparé.

Je viens seul. Je ne connais personne. J’appréhende…

Cette appréhension est légitime, et vous ne serez pas seul dans cette situation. Mais rassurez-vous, vous rencontrerez rapidement et naturellement des hommes avec qui vous aurez des choses à partager. Beaucoup d’hommes venus seuls au camp sont repartis avec des frères, parfois même des amis.

Pourquoi aurais-je besoin de faire ce camp ?

On pourrait penser que ce camp s’adresse uniquement à des hommes qui ont des « problèmes » avec leur masculinité. Tel n’est pas le cas. D’un autre côté, nul homme ne peut affirmer qu’il est parfaitement accompli dans son identité d’homme ; nous n’aurons jamais fini de devenir des hommes meilleurs. En tout cas, le Camp Optimum n’est pas un lieu où l’on vient chercher à résoudre ses problèmes (psychiques, affectifs, spirituels, etc.), mais où l’on vient vivre une aventure humaine et spirituelle qui aide à progresser dans sa vie, avec l’aide de Dieu et des autres.

Quelle légitimité avez-vous pour enseigner sur le thème de la masculinité ?

Quiconque fait une expérience forte et marquante peut avoir le désir de la partager et de la communiquer aux autres. Mais tout le monde n’a pas les compétences ni la lucidité nécessaires pour le faire de manière sérieuse, informée et responsable. L’équipe Optimum a su éviter l’écueil de l’amateurisme en s’appuyant sur des compétences réelles en philosophie, en théologie, en psychologie et en anthropologie.

En outre, la mission Optimum est portée par la Communauté de l’Emmanuel, association publique de fidèles catholiques dont la fiabilité et le sérieux est reconnue.

Enfin, le témoignage très positif de centaines d’hommes ayant déjà vécu le Camp Optimum invite à la confiance.

Menu