Vision

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Vision

À l’origine de chaque aventure, il y a une vision, une intuition forte qui incite à l’audace et au dépassement de soi pour se mettre en quête d’un trésor. La mission Optimum est une aventure.

Dans le film Un homme parmi les loups, du cinéaste Carroll Balard, une séquence mémorable met en scène un pilote un peu fou, Rosie Little, qui dit cette parole d’une profonde sagesse : « L’or, ce sont les Hommes. »
Les hommes et les femmes d’aujourd’hui savent-ils qu’ils sont de l’or ?
Les hommes, en particulier, ont-ils le sentiment d’avoir une telle valeur ? Sont-ils heureux d’être des hommes ? Ont-ils conscience que leur masculinité, bien comprise et bien vécue, est une part du trésor de l’humanité ?

La masculinité est une vocation

Loin d’une vision naturaliste (la masculinité serait uniquement un donné naturel) ou, à l’inverse, culturaliste (la masculinité serait uniquement une construction culturelle), nous sommes convaincus, appuyés sur la tradition chrétienne et éclairés par les apports des sciences humaines, que la masculinité – comme la féminité – est une vocation, c’est-à-dire à la fois un donné et un devenir, un appel et la réponse à cet appel. L’homme doit à la fois se recevoir comme homme et s’efforcer de le devenir de plus en plus.

Être un homme parmi les hommes

Mais il ne peut y arriver seul. Dans les sociétés traditionnelles, l’adolescent devait passer une épreuve initiatique pour entrer dans la vie d’homme adulte et responsable. Ce passage visait à lui faire prendre conscience de sa vocation et de sa mission comme homme au service de la communauté. Dans ce processus, des hommes plus âgés l’aidaient à franchir ce seuil et, une fois son initiation accomplie, confirmaient sa pleine identité masculine.

Aujourd’hui encore, un homme a besoin d’être accompagné par d’autres hommes dans le voyage de la masculinité. C’est pour nourrir ce besoin que beaucoup d’hommes pratiquent un sport collectif, vont au stade ou au bar, partent à la pêche ou à la chasse. Pour eux, ces moments sont vitaux pour se recharger, s’épauler et s’encourager à devenir des hommes meilleurs dans leur mission familiale, professionnelle, sociale, personnelle.

Le cœur masculin, reflet du cœur de Dieu

« Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa » (Gn 1, 27). L’Église a toujours lu dans ce verset de la Genèse l’affirmation d’une vérité très profonde : l’homme et la femme, chacun-e selon son génie propre, est un reflet de Dieu lui-même. Par conséquent, approfondir la connaissance de ce trésor qu’est le cœur de l’homme, c’est apprendre mieux connaître le cœur même de Dieu.

Telle est l’une des convictions profondes de l’équipe Optimum. Les grands désirs qui font vibrer le cœur de l’homme, spécialement de l’homme masculin – aventurer sa vie, se battre pour le bien, aimer passionnément une femme, exercer l’autorité et la paternité – ont leur source dans le cœur de Dieu lui-même. Dans cette perspective, le Camp Optimum est aussi une exploration du cœur insondable de Dieu que Jésus Christ, l’homme parfaitement accompli, nous a révélé en sa personne.

Une vision enracinée

Si cette vision anime personnellement chaque membre de l’équipe Optimum, elle est avant tout enracinée dans le précieux héritage de la Bible, de la Tradition et de l’enseignement catholiques. Nous n’avons rien inventé. Nous n’avons fait que ressaisir cet héritage multiséculaire et le compléter par les apports des sciences humaines, pour proposer cette retraite de trois jours spécialement conçue pour des hommes.

Les conférences que nous donnons lors du camp sont le fruit d’un travail collégial. Elles ont été élaborées, avec le sérieux et la responsabilité requis, par une équipe de laïcs et de prêtres dotés de compétences théologiques, philosophiques, anthropologiques et psychologiques.

La mission Optimum est portée par la Communauté de l’Emmanuel.

Menu